Connect with us

armeesuisse

Arrivée en Suisse des premiers drones de reconnaissance

Berne, 29.04.2022 – Les deux premiers appareils du système de drones de reconnaissance (ADS 15) sont arrivés en Suisse. Au cours des mois à venir, ils seront soumis à des essais en vol avant d’être remis aux Forces aériennes en 2022.

Les 21 et 26 avril 2022, les deux premiers drones et deux stations de contrôle au sol du système de drones de reconnaissance (ADS 15) sont arrivés à Emmen en deux livraisons. Ils ont été acheminés d’Israël en Suisse par voie maritime et terrestre. Les livraisons comprenaient également divers matériels pour l’entretien et les sous-ensembles nécessaires à l’exploitation de l’ADS 15.

Premier drone assemblé

Les spécialistes du constructeur, Elbit, ont déjà assemblé le premier drone (immatriculation D-11) et vont le soumettre à un contrôle de fonctionnement avant qu’il ne soit prêt pour les autres tests des essais en vol d’armasuisse. Le second drone (immatriculation D-14) suivra dans les prochains jours.
Durant les semaines à venir, les composants du système livrés seront intégrés dans l’infrastructure suisse, puis tous les éléments seront soumis à un test de fonctionnement en plusieurs étapes.

Premier vol en Suisse à la mi-2022

Au terme des tests de fonctionnement des deux drones, les conditions seront réunies pour que les spécialistes d’armasuisse puissent commencer les essais au sol et en vol.

Ces tests comprennent une vérification du système dans le cadre d’essais de roulage sur la piste de l’aérodrome d’Emmen, suivie du premier vol à la mi-2022 et d’une série d’autres vols d’essai.
Une fois les essais en vol et les activités de certification de l’Autorité de l’aviation militaire (MAA) terminés, les deux drones seront remis aux Forces aériennes dans le courant du deuxième semestre. Les quatre autres drones suivront d’ici fin 2023.

La suite… https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-88290.html

Continue Reading

armeesuisse

Chef des espions suisses sur le gril – «J’ai même eu une réunion dans le bâtiment du KGB»

Le nouveau directeur du Service de renseignement de la Confédération, Christian Dussey, se confie à l’occasion de la publication du rapport sur la sécurité 2022.

Le SRC n’a pas vu venir l’invasion russe en Ukraine. C’est une faute, un manquement?

Il est faux d’affirmer que le SRC n’avait pas vu venir l’invasion russe en Ukraine. Dans les rapports qu’il a fournis au Conseil fédéral et aux décideurs politiques, le SRC a relevé dès mi-janvier 2022 la probabilité élevée d’une telle attaque dans une fenêtre temporelle d’environ un mois à compter de la fin des Jeux olympiques de Pékin, le 20 février 2022. Notre organisation de crise interne était opérationnelle dès fin janvier. Dans le Rapport sur la politique de sécurité 2021, il était déjà mentionné que la situation pouvait déboucher sur une guerre.

Mais alors pourquoi le gouvernement a été pris de court?

Si vous me permettez une analogie, à l’instar des services de prévisions météorologiques, les services de renseignement peuvent aujourd’hui prévoir qu’au mois d’août nous subirons une canicule avec de forts orages ponctuels, mais pas si le soir du 1er août les feux d’artifice seront perturbés par des orages. Par ailleurs, le SRC n’a jamais eu et n’aura jamais l’exclusivité des informations destinées au Conseil fédéral.

La suite…. https://www.tdg.ch/ledimanche.ch-822696451912

Continue Reading

armeesuisse

« La Sécurité de la Suisse 2022 » : rapport annuel du Service de renseignement de la Confédération

Conférence de presse annuelle du Service de renseignement de la Confédération (SRC), lors de laquelle sera présenté son rapport de situation « La Sécurité de la Suisse 2022 ». Lundi 27 juin 2022 à 10h00

Intervenant: M. Christian Dussey, directeur du SRC

Source : https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/manifestations.event-id-8205.html

Continue Reading

armeesuisse

Pour la majorité des Suisses, la sécurité passe avant la liberté

L’étude Sécurité 2022, de l’Académie militaire et du Center for Security Studies, montre qu’en janvier 2022 la population se sentait en sûreté et avait confiance dans les institutions.

En janvier 2022, soit avant le début de la guerre en Ukraine, 57% des Suisses estimaient que «la sécurité prime sur la liberté (+1 point pourcentage par rapport à 2018) et la portion des personnes qui pensaient le contraire avait enregistré une baisse significative (45%, –9 PP)». Tel est un des résultats de l’étude Sécurité 2022 de l’Académie militaire (ACAMIL) et le Center for Security Studies (CSS), rattachés tous deux à l’EPF de Zurich, annonce ce mardi le Groupement de la défense.

S’appuyant sur une enquête représentative, l’étude s’est également intéressée au degré de confiance que les Suisses accordent aux institutions.

La suite… https://www.20min.ch/fr/story/armeesuisse.ch-382778257900

Continue Reading

Trending