Connect with us

cinema

22 Ans sont passés depuis la sortie du film “American Pie”, et voici à quoi ressemblent ses acteurs aujourd’hui

Après avoir été un délicieux dessert et une célèbre chanson, les mots “American Pie” sont devenus en 1999 le symbole de la comédie irrévérencieuse pour ados de toute une génération. C’était le premier volet d’une suite de quatre films (le dernier est sorti en 2012) dans lesquels les protagonistes ont pratiquement grandi avec nous, et qui ont ensuite laissé place à toute une saga, avec cinq autres films sortis entre 2005 et 2020.

À la rédaction de Sympa, nous avons eu un petit coup de nostalgie en nous rendant compte que cela faisait déjà 22 ans que nous avions rencontré ce groupe d’amis, et nous avons voulu savoir ce qu’ils sont devenus et à quoi ils ressemblent aujourd’hui. Et tout comme avec tes anciens camarades de classe, il y en a quelques-uns que tu n’aurais sûrement pas reconnus si tu les avais rencontrés par hasard ! Et ne rate pas le bonus spécial à la fin de l’article !

Jim Levenstein (Jason Biggs)

© American Pie / Universal Pictures and co-producers , © biggsjason / Instagram 

Le vrai héros de cette histoire était le jeune et innocent “Jimbo”, même si Jason Biggs avait déjà 20 ans lorsqu’il a joué ce rôle. Après cette suite de films, il a joué dans d’autres comédies, telles que Loser et Diablesse. Ces dernières années, il a participé à la célèbre série Orange Is the New Black en tant que petit ami du personnage principal, et il est actuellement l’animateur d’un jeu télévisé produit par Fox et Pepsi : Cherries Wild. Il est marié depuis 12 ans à l’actrice Jenny Mollen, avec qui il a eu deux enfants : Sid, six ans, et la petite Lazlo, deux ans.

La suite… https://sympa-sympa.com/admiracion-photographie/22-ans-sont-passes-depuis-la-sortie-du-film-american-pie-et-voici-a-quoi-ressemblent-ses-acteurs-aujourdhui-nadia-est-1039985/

Continue Reading

007

James Bond : le réalisateur de Mourir peut attendre compare 007 aux Simpson

Cary Fukunaga, le réalisateur de Mourir peut attendre, dresse un parallèle social entre la franchise 007 et celle des Simpson.

Avec soixante ans dans les pattes et des films aux sujets très variés, les aventures de James Bond ont toujours été le reflet d’une actualité politique contemporaine. Communisme, écologie, mégalomanie, impérialisme, inégalités sociales, capitalisme, la franchise a joui de son modèle anthologique pour conter des histoires variées, visant parfois à ouvrir le débat sur des mouvances aussi entamées que neuves dans la société.

Des débats qui ont tellement déchaîné les passions qu’à l’heure de Mourir peut attendre, la question du remplaçant de Daniel Craig (et tout ce qu’elle implique sur la direction artistique et politique de l’œuvre) fait l’effet d’un tourbillon médiatique. Cary Fukunaga, fort de son expérience de réalisateur sur la conclusion de l’ère Craig (et bientôt de sa relance du film mort-né de Kubrick sur Napoléon), a expliqué en quoi la sociologie de 007 n’était pas sans lui évoquer la série Les Simpson.

La suite ….https://www.ecranlarge.com/films/news/1400039-james-bond-le-realisateur-de-mourir-peut-attendre-compare-007-aux-simpson

Continue Reading

007

Pour James Bond, mourir ne peut plus attendre

Cinquième et dernier film avec Daniel Craig, «Mourir peut attendre» réserve une grosse surprise finale. Attention spoiler, comme glapissent les flippés: l’agent britannique est éternel, comme les diamants, mais pas immortel

Achille, le champion des Grecs, meurt d’une blessure au talon provoquée par une flèche. Hercule est brûlé jusqu’à la moelle par le venin qui imprègne sa tunique. Thésée, le vainqueur du Minotaure, est poussé par le fourbe Lycomède en bas d’une montagne… Oui, les héros meurent. Or James Bond est un héros. Donc James Bond meurt. C’est la surprise finale de Mourir peut attendre, cinquième et dernier film de la franchise avec Daniel Craig dans le rôle de l’agent britannique.

La suite…. https://www.letemps.ch/culture/james-bond-mourir-ne-plus-attendre

Continue Reading

007

Pourquoi James Bond n’utilise pas d’iPhone ?

Le choix de la marque n’a que peu à voir avec la sécurité de l’agent secret.

Dans le nouveau James Bond, Mourir peut attendre, 007 est accompagné d’une ribambelle de marques, qui ont savamment orchestré des placements de produits. Parmi elles, les montres Omega, le champagne Bollinger ou des baskets Adidas.

Mais l’un des plus gros contrats est celui de Nokia, qui aurait payé «très cher» pour servir de référence au célèbre agent secret britannique. Ce sont ainsi pas moins de trois modèles différents qui passent entre les mains de ce dernier au cours du film: le Nokia 3310, le Nokia 7.2 et Nokia 8.3 5G, le dernier modèle sorti en octobre 2020.

La suite…. https://korii.slate.fr/tech/mourir-peut-attendre-james-bond-utilise-pas-iphone-placement-produit-android

Continue Reading

Trending