Connect with us

revue_de_presse

Revue de presse : plaintes contre le bruit en hausse, Romands réticents aux vaccins, passeport Covid,…

Revue de presse : plaintes contre le bruit en hausse, Romands réticents aux vaccins, passeport Covid,…

La pandémie de coronavirus et ses conséquences font une nouvelle fois les gros titres de la presse dominicale.
Il est notamment question d’augmentation de sommes dépensées en aide mais aussi de tests de dépistage.

Plaintes contre le bruit en hausse
Vaccination : romands plus réticents que les alémaniques
Cas de rigueur : encore peu de versements
Dépistages de masse : l’offensive s’enlise
Campagnes d’info de l’OFSP : 20 millions déjà investis
Les milieux économiques veulent un passeport Covid d’ici juin
Autotests vendus en ligne
Ruag ne peut pas vendre de munitions à la police d’Hong Kong
Artistes français pour un rattachement de Moutier au Jura
Une initiative veut donner des droits à la nature

La suite… https://www.lacote.ch/news-1059635

Continue Reading

revue_de_presse

Revue de presse : Le changement climatique, l’achat des F-35A et de la guerre en Ukraine

Le changement climatique et ses conséquences font les titres de la presse dominicale. Il est également question de la réforme de l’achat des F-35A et de la guerre en Ukraine.

SonntagsZeitung: Plus de 400 millions de francs suisses sont perdus chaque année en Suisse en raison de la canicule et de la baisse de la productivité que celle-ci entraîne dans les entreprises, rapporte la SonntagsZeitung, qui se fait l’écho d’une étude de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), de l’Office fédéral de météorologie et de climatologie (MétéoSuisse) et d’autres institutions. La perte de productivité due à la chaleur est deux fois plus élevée que celle provoquée par la grippe saisonnière. Elle pourrait augmenter de 17% d’ici à 2050 avec le scénario climatique le plus favorable et de 58% avec le moins favorable. Le chef de la SRF Meteo évalue dans le journal à “très élevé” le fait que la Suisse connaisse cette année encore un été plus chaud que la normale. De nouveaux records de chaleur sont “très probables”, ajoute-t-il. “Il pourrait faire jusqu’à 40 degrés”, avertit-il.

NZZ am Sonntag/Le Matin Dimanche: Les procédures d’autorisation d’installation d’éoliennes en Suisse durent tellement longtemps que, parfois, les technologies utilisées, comme les turbines, sont devenues obsolètes et n’existent plus sur le marché au moment de l’autorisation, indique la NZZ am Sonntag. Un certain type d’installation est en général proposé par le fabricant pendant dix ans, explique dans le journal l’Office fédéral pour l’énergie. Entre le début du projet et le premier coup de pioche, il s’écoule jusqu’à vingt ans, soit plus que le cycle de vie des éoliennes. L’office préconise des procédures plus rapides. Une consultation lancée sur le sujet s’achève lundi. L’Union suisse des arts et métiers réclame une suspension du droit d’opposition pour les parcs éoliens et les grandes installations hydroélectriques.

Dans Le Matin Dimanche, la conseillère aux Etats Lisa Mazzone (Verts/GE) propose une table ronde pour trouver un accord sur le développement du solaire photovoltaïque hors zones à bâtir, réunissant les différents acteurs de la branche, soit les électriciens, les cantons et les organisations environnementales. “Leur tâche serait d’identifier les projets les plus prometteurs en matière de production électrique et qui portent le moins atteinte à la biodiversité, mais aussi de se mettre d’accord sur les améliorations du cadre légal nécessaires, explique la Genevoise. “Aujourd’hui, opposants et partisans se parlent par médias interposés et le cadre légal est dissuasif”, constate-t-elle. Or, d’ici à 2035, au moins 25 térawattheures (TWh) d’électricité devront être produits par le solaire, rappelle-t-elle. Les Verts ont déposé une interpellation allant en ce sens.

SonntagsBlick: La Suisse pourrait produire avec l’énergie solaire deux fois plus d’électricité qu’elle n’en a besoin grâce à des bâtiments à énergie positive, assure une étude de l’Agence Solaire Suisse, relayée par le SonntagsBlick. Si la moitié des bâtiments en Suisse étaient rénovés ou construits selon ce concept, ces constructions fourniraient 127 térawattheures (TWh). A titre de comparaison, la Suisse a consommé 60 TWh d’électricité en 2021. Si 80% des bâtiments étaient à énergie positive, la production électrique monterait à 435 TWh. Les besoins énergétiques totaux de la Suisse, avec le gaz et le pétrole, se montent à 220 TWh par an. Seuls 230 bâtiments à énergie positive existent actuellement en Suisse. Selon l’Agence Solaire Suisse, si la Confédération investissait 30,5 milliards de francs suisses au cours des quinze prochaines années, il en résulterait des recettes de 35 milliards de francs suisses. Il faut ajouter à cette somme des économies de 45 milliards de francs suisses grâce à la réduction des pertes d’énergie.

SonntagsZeitung: La facture des 36 avions de combat F-35A que la Suisse veut acheter pourrait augmenter d’un demi-milliard de francs suisses si la signature du contrat de vente est retardée, a calculé la SonntagsZeitung après avoir compulsé le dernier budget du Département américain de la défense. Le Pentagone prévoit 4,6 milliards de francs suisses pour l’achat cette année de 48 de ces appareils. En 2023, le coût d’acquisition de 33 F-35 est estimé à 3,9 milliards, ce qui correspond à une hausse de 25% du prix par unité. La Suisse, rappelle le journal, passe par l’Etat américain pour sa transaction, soit avec les mêmes conditions d’achat que celle du Pentagone. L’offre d’achat pour la Suisse est valable jusqu’en mars prochain. Le Conseil fédéral a décidé de ne pas attendre la votation sur l’initiative anti-F-35 des milieux de gauche pour la signer.

SonntagsZeitung: Sept hôtels sur dix s’attendent à une baisse de la demande pendant la saison estivale en Suisse, en raison de la guerre en Ukraine, écrit la SonntagsZeitung, répercutant une enquête menée du 5 au 10 mai par l’organisation faîtière de la branche, Hotelleriesuisse, auprès de ses membres. La moitié des sondés tablent sur une baisse de la clientèle européenne. Hotelleriesuisse pointe les cours des changes, une situation économique générale détériorée et une baisse de la clientèle russe et ukrainienne à cause de la guerre et des sanctions économiques. L’invasion russe en Ukraine va également dissuader un certain nombre d’Américains et d’Asiatiques de voyager en Europe, ajoute l’organisation. Les hôtels suisses prévoient malgré tout pour cette année un taux d’occupation des lits plus élevé qu’en 2020 et 2021, deux années marquées par la pandémie de Covid-19.

Le Matin Dimanche: Bien que soutenue par des élus de tous les partis, sauf de l’UDC, l’initiative populaire pour l’imposition individuelle lancée par les Femmes PLR est sur le balan à trois mois de l’échéance, affirme Le Matin Dimanche. Alors que le délai imparti est fixé au 9 septembre, seules 80’000 des 100’000 signatures nécessaires ont été recueillies. Or les mois d’été sont toujours difficiles pour la récolte de paraphes, rappelle le journal. “Ce qui nous a freinées, c’est bien sûr la pandémie de [Covid-19, ndlr], qui a limité les rencontres pendant longtemps”, explique dans Le Matin Dimanche la conseillère aux Etats Johanna Gapany (PLR/FR), vice-présidente du PLR. Elle reste cependant optimiste: “Chaque jour, le nombre de signatures augmente. L’accueil est très positif […] Maintenant, on se lance dans un sprint final”. Des critiques se font néanmoins entendre au PLR, certains reprochant aux Femmes PLR un manque d’organisation.

NZZ am Sonntag/SonntagsBlick: Aucun médicament contre la variole du singe n’est autorisé en Suisse, contrairement à l’Union européenne (UE), rapporte la NZZ am Sonntag. L’Institut suisse des produits thérapeutiques Swissmedic n’a reçu aucune demande d’autorisation au cours des dernières années. Un premier cas de la variole du singe a été annoncé samedi en Suisse, dans le canton de Berne. L’homme infecté à l’étranger est d’âge moyen, écrit le SonntagsBlick. Il présente des symptômes légers et se trouve en isolement chez lui. La maladie, d’ordinaire endémique dans onze pays d’Afrique, s’est propagée dans plusieurs pays occidentaux ces derniers jours, dont la France, l’Allemagne, la Grande-Bretagne, les États-Unis, le Portugal, l’Espagne ou encore la Suède. Ses symptômes ressemblent, en moins grave, à ceux que l’on observait dans le passé chez les sujets atteints de variole: fièvre, maux de tête, douleurs musculaires, dorsales, au cours des cinq premiers jours. Apparaissent ensuite des éruptions cutanées, des lésions, des pustules et enfin des croûtes.

 

Continue Reading

revue_de_presse

Revue de presse : guerre en Ukraine, réforme de l’AVS et nouvelle affaire dans le milieu vinicole valaisan

L’invasion de l’Ukraine par la Russie et ses conséquences font une fois encore les titres de la presse dominicale. Il est également question de la réforme de l’AVS et d’une nouvelle affaire dans le milieu vinicole valaisan.

SONNTAGSZEITUNG: L’UDC veut limiter l’accueil des réfugiés ukrainiens. La conseillère nationale Martina Bircher (AG) veut durcir les critères d’admission, d’autant plus que la guerre s’est déplacée vers l’est de l’Ukraine. Le statut de protection S ne devrait plus être accordé qu’à ces personnes, indique-t-elle dans la SonntagsZeitung. Le vice-président du PLR Andrea Caroni soutient une telle mesure. Selon lui, le statut de protection S doit être conçu de manière dynamique. Il faudrait vérifier périodiquement quelles sont les personnes qui y ont droit.

NZZ AM SONNTAG: Les cantons s’inquiètent du coût élevé de l’accueil des réfugiés ukrainiens. Selon une extrapolation, les coûts de logement, d’entretien et d’assurance maladie s’élèveront entre 1,25 et 2,25 milliards de francs suisses pour l’année en cours. L’année prochaine, les dépenses pourraient atteindre jusqu’à 7,5 milliards de francs suisses, avance la NZZ am Sonntag. Pour l’instant, une grande partie des coûts est encore prise en charge par la Confédération. Le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) ne souhaite pas encore commenter ces estimations. En raison de l’importance des dépenses, il semble réaliste que le SEM puisse demander un crédit supplémentaire, a déclaré un porte-parole au journal.

SONNTAGSBLICK: En raison de la guerre en Ukraine, les organisations d’aide ont constaté une augmentation du nombre de personnes qui font la queue pour obtenir des denrées alimentaires gratuites. Table Suisse distribue ainsi 20% de denrées alimentaires supplémentaires depuis l’arrivée des réfugiés ukrainiens, indique son directeur Marc Ingold dans le SonntagsBlick. L’œuvre d’entraide zurichoise “Essen für alle” distribue même trois fois plus de nourriture qu’avant la guerre. Pour les interlocuteurs interrogés par le journal, il existe plusieurs raisons pour lesquelles les réfugiés recourent aux organisations d’aide, notamment le manque d’argent ou le fait qu’ils ne savent pas qu’ils peuvent obtenir des bons alimentaires de la Croix-Rouge locale.

SONNTAGSZEITUNG: Le gouvernement américain de Joe Biden se distancie des critiques de la Commission américaine d’Helsinki, qui a récemment accusé la Suisse d’être une “aide de premier plan” du président russe Vladimir Poutine. Interrogé par la SonntagsZeitung, l’ambassadeur américain en Suisse Scott Miller écrit qu’après l’invasion de l’Ukraine par les troupes russes, la Suisse, en accord avec l’Union européenne, a rapidement mis en place des sanctions financières strictes et des contrôles à l’exportation. Selon lui, ces mesures constituent une étape historique, forte et conforme aux principes de soutien de la démocratie et de la liberté. La Commission d’Helsinki ne représente pas l’opinion du gouvernement américain, ajoute-t-il.

LE MATIN DIMANCHE/SONNTAGSBLICK: Les Suisses sont divisés sur la réforme de l’AVS. 48% des votants la rejetteraient tandis que 45% l’accepteraient, selon un sondage de l’institut Sotomo réalisé pour l’Union syndicale suisse (USS) et relayé par Le Matin Dimanche et le SonntagsBlick. Du côté des opposants, l’argument qui convainc le plus est que “la réforme entraînerait une nouvelle détérioration de la situation des femmes en matière de rentes, de l’ordre de 1200 francs suisses par an”. Sans surprise, la tranche d’âge des 46-65 ans est la plus convaincue par cet argument. Il fait également plus mouche en Suisse romande qu’en Suisse alémanique. Dans Le Matin Dimanche, Benoît Gaillard, porte-parole de l’USS, explique ce Röstigraben par “un débat plus vif et plus ancien sur cette question de l’âge de la retraite et sur les rentes insuffisantes des femmes” en Suisse romande. Le second argument qui convainc les opposants est la situation compliquée des travailleurs de plus de 60 ans sur le marché du travail. Du côté des partisans d’AVS21, l’espérance de vie croissante est l’argument qui plaide le plus en faveur de la réforme. Le sondage a été réalisé en ligne entre le 4 et le 15 avril auprès de 1454 personnes, dont 504 en Suisse romande et 950 en Suisse alémanique.

LE MATIN DIMANCHE: Le Contrôle suisse du commerce des vins (CSCV) vient de déposer une plainte pénale en Valais qui vise notamment Château Constellation, la cave proche de Dominique Giroud, rapporte Le Matin Dimanche. L’instance fédérale de surveillance du commerce des vins soupçonne la cave sédunoise d’avoir tenté de vendre aux Caves Orsat de la famille Rouvinez, poids lourd de la viticulture valaisanne, 32’000 litres de vin étranger sous l’appellation AOC Valais. Château Constellation rejette ces accusations. “Nous avons immédiatement indiqué au CSCV que nous allions pleinement collaborer. Nous faisons tout pour identifier si un problème est survenu et en découvrir l’origine”, précise son directeur Claude Thiéry dans le journal. Egalement sollicités par le journal, ni le Ministère public ni le CSCV n’ont répondu.

SONNTAGSBLICK: En raison de sa forte croissance, la filiale de Migros Digitec Galaxus connaît des difficultés dans la livraison des marchandises. Ce sont les employés de la logistique qui en paient le prix. Ils se sentent de plus en plus exploités par l’entreprise, révèlent des recherches du SonntagsBlick. Une demi-douzaine d’employés du centre logistique de Digitec Galaxus à Wohlen, dans le canton d’Argovie, rapportent indépendamment les uns des autres que les objectifs de performance sont constamment augmentés et que les conditions de travail sont parfois insupportables. Une cheffe d’exploitation rapporte même que des collaborateurs se sont effondrés pendant le travail parce qu’ils étaient surmenés. Digitec Galaxus indique être au courant de ces incidents et les prendre très au sérieux.

NZZ AM SONNTAG: Le président du Centre critique vertement le Conseil fédéral. Cet organe composé de sept membres ne fonctionne pas bien actuellement, estime-t-il dans une interview avec la NZZ am Sonntag. Et d’ajouter que, dans la situation exceptionnelle actuelle, il est faux que le Conseil fédéral se cache derrière le manteau de la neutralité. Indirectement, M. Pfister menace de ne pas réélire certains conseillers fédéraux. La composition actuelle du gouvernement ne correspond plus au sens initial de la formule magique, indique-t-il. Si l’évolution de 2019 se poursuit lors des élections fédérales de l’automne prochain, il sera nécessaire d’agir, prévient le Zougois. Entre les partis qui ont deux sièges au Conseil fédéral, un seul ou aucun, il n’y a actuellement plus qu’une différence de trois points de pourcentage en termes de part électorale, note-t-il.

Source : https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Revue-de-presse-de-ce-dimanche-15-mai-2022–40436433/

Continue Reading

revue_de_presse

Revue de presse : guerre en Ukraine, fonds pour la recherche et hausse des prix…

L’invasion de l’Ukraine par la Russie et ses conséquences font une fois encore les titres de la presse dominicale. Il est également question des fonds destinés aux chercheurs suisses non dépensés.

Mettre des chars en service
Enquête sur des crimes de guerre en Ukraine
Geler des avoirs et les remettre à l’Ukraine
Oleg Chigaïev pas encore extradé
Des millions pour la recherche pas dépensée
Secret de fonction violé
L’alimentation encore plus chère

La suite… https://www.lacote.ch/ledimanche.ch-1180859

Continue Reading

Trending