Connect with us

PCi

Protection civile : appel du pied en direction des femmes

Après l’armée, c’est au tour de la protection civile de vouloir attirer les femmes dans ses rangs. Elle lance jeudi une campagne de communication dans ce but.

A la protection civile, l’âge ou le sexe ne jouent aucun rôle: les femmes peuvent ainsi s’engager de façon volontaire au service de la population tout en apprenant de nouvelles compétences. Pour les convaincre, l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP) vient de publier quatre vidéos pour les motiver à franchir le pas.

Celles qui souhaitent servir dans la protection civile suivent la même procédure que les astreints au service. Si elles en ont l’aptitude, elles peuvent assumer toutes les fonctions et atteindre tous les grades.

Les jeunes femmes peuvent non seulement s’y former aux fonctions de base, soit préposée à l’aide à la conduite ou à l’assistance, pionnière, préposée à l’infrastructure ou au matériel et cuisinière, mais également suivre des formations complémentaires ou de cadre.

La procédure de recrutement commence par une lettre envoyée à tous les jeunes gens des deux sexes âgés de 16 ans. Mais contrairement aux hommes astreints à servir, les personnes volontaires ne sont pas automatiquement convoquées au recrutement. Si une femme souhaite s’engager, elle doit d’abord déposer une demande.

Source : https://www.lenouvelliste.ch/ledimanche.ch-1219719

Continue Reading

armeesuisse

Les femmes seront peut-être obligées de servir

Le Conseil des États a pris acte, mercredi, d’un rapport sur les problèmes d’effectifs au sein de l’armée et de la protection civile.

Les femmes pourraient peut-être être obligées de servir. En effet, le Conseil des États a accepté tacitement un rapport en deux parties sur les problèmes d’effectifs au sein de l’armée et de la protection civile et dans lequel le Conseil fédéral évaluait la possibilité d’enrôler les femmes pour répondre aux besoins. Le National doit encore se prononcer.

L’armée a un effectif réel de 140’000 militaires, a rappelé Werner Salzmann (UDC/BE) au nom de la commission. «Mais cet effectif ne pourra être maintenu que pendant quelques années encore. Tout devrait changer vers la fin de la décennie, car deux classes d’âge seront licenciées en 2028 et 2029», a-t-il expliqué. Dans la protection civile, c’est aussi l’inquiétude puisque les effectifs sont déjà inférieurs aux 72’000 membres requis, a également relevé le Bernois.

La suite… https://www.lematin.ch/story/armeesuisse.ch-541592579640

Continue Reading

PCi

Plus de 800 millions dans les caisses des cantons en lien avec les abris PC

Plus de 800 millions de francs dorment dans les caisses des cantons en lien avec les abris de la protection civile. Cet argent peu utilisé provient de la taxe de remplacement payée par les particuliers qui ne souhaitent pas avoir de bunker chez eux.

S’il n’est plus obligatoire d’installer des abris PC dans chaque nouvelle villa, les personnes qui construisent un bâtiment doivent s’acquitter d’une taxe de remplacement équivalente à plusieurs milliers de francs. Par exemple dans le canton de Vaud, la taxe est de 800 francs par place non construite.

Cet argent se retrouve davantage à dormir dans des fonds étatiques qu’à servir à construire des nouveaux abris. Au total, 862 millions de francs garnissent les caisses des cantons, selon des chiffres obtenus par la RTS.

La suite… https://www.rts.ch/info/suisse/13161158-plus-de-800-millions-dans-les-caisses-des-cantons-en-lien-avec-les-abris-pc.html

Continue Reading

PCi

La prise en charge de personnes en quête de protection fait partie des tâches et des compétences clés de la protection civile.

Berne, 28.04.2022 – Allocution de la conseillère fédérale Viola Amherd, cheffe du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS), lors de l’Assemblée générale de la Fédération suisse de la protection civile à Olten, jeudi 28 avril 2022

Geschätzte Mitglieder des Schweizerischen Zivilschutzverbandes,
geschätzte Zivilschutzangehörige, sehr geehrte Frau Präsidentin

Es freut mich, heute vor Ihnen – als Vertreterinnen und Vertretern des Schweizer Zivilschutzes – stehen zu können. Vor Jahresfrist, Ende März 2021, inmitten der Corona-Krise konnte ich Ihnen nur eine Video-Grussbotschaft schicken. Gerne ergreife ich hier in Olten persönlich die Gelegenheit, allen Zivilschutzangehörigen für ihr grosses Engagement herzlich zu danken.

Beim grössten und längsten Einsatz in der Geschichte des Zivilschutzes leisteten 41’000 Schutzdienstpflichtige gegen 560’000 Diensttage – konkret Einsatztage zu Gunsten unserer Bevölkerung. Ich brauche hier nicht aufzuzählen, was sie in Alters- und Pflegeheimen, in Spitälern, in Test- und Impfzentren, beim Aufbau von Notspitälern, beim Contact-Tracing und bei Hotlines für die Bevölkerung alles vollbracht haben. Sie kennen das besser als ich.

L’engagement rapide, polyvalent et efficace de la protection civile pendant deux ans, depuis février 2020, s’est avéré primordial pour la lutte contre la pandémie de COVID-19 et pour notre pays. La protection civile est apparue comme un instruments indispensable et proche de la population pour venir à bout de cette pandémie, dans les cantons et pour tout le pays.

Pour la première fois de son histoire, la protection civile a été mobilisée par le Conseil fédéral. Trois fois en tout, il a décidé de mobilisations nationales, une prolongation a été nécessaire à deux reprises. À peine la troisième mobilisation était-elle achevée, fin mars 2022, que le Conseil fédéral se voyait à nouveau contraint d’appeler la protection civile en renfort.

La suite… https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-88262.html

Plus d’informations https://www.szsv-fspc.ch/fr/services/nouveautes/394-gv-2022-mm-2

 

Continue Reading

Trending