Connect with us

valais

Conseil d’Etat valaisan législature 2021 – 2025 – Composition et répartition des départements

Conseil d’Etat valaisan législature 2021 – 2025 – Composition et répartition des départements

Les nouveaux élus au Conseil d’Etat valaisan, qui entreront en fonction le 1er mai 2021, ont convenu de la composition et de la répartition des départements pour la prochaine législature. Le nouveau Gouvernement débutera ses activités sous la présidence de Frédéric Favre. Roberto Schmidt en assumera la vice-présidence.

Les cinq nouveaux élus au Conseil d’Etat valaisan, Frédéric Favre, Roberto Schmidt, Christophe Darbellay, Franz Ruppen et Mathias Reynard se sont réunis à Sion. Ils ont décidé de l’organisation de l’administration pour la prochaine législature et de leurs compétences respectives. Les services de la géoinformation, du registre foncier ainsi que de la chasse, de la pêche et de la faune seront intégrés au Département de la sécurité, des institutions et du sport. Un nouveau Service de la digitalisation au sein du Département des finances et de l’énergie sera également créé. Les états-majors des départements restent en place. Avec ce choix, le nouveau Gouvernement a favorisé la stabilité et la continuité. Une nouvelle ordonnance sur les attributions de la présidence et des départements sera adoptée le 1er mai 2021, date de son entrée en fonction.

Frédéric Favre, président désigné, conservera la direction du Département de la sécurité, des institutions et du sport (DSIS), composé du Service juridique de la sécurité et de la justice, de la Police cantonale, du Service de la sécurité civile et militaire, du Service de la circulation routière et de la navigation, du Service de l’application des peines et mesures, du Service de la population et des migrations, du Service des affaires intérieures et communales, de l’Office cantonal du sport, du Service de la chasse, de la pêche et de la faune, du Service de la géoinformation, ainsi que du Service du registre foncier.

Roberto Schmidt, vice-président désigné, poursuivra son activité à la tête du Département des finances et de l’énergie (DFE) qui comprend l’Administration cantonale des finances, le Service cantonal des contributions, le Service des ressources humaines, le Service immobilier et patrimoine, le Service de l’énergie et des forces hydrauliques, le Service cantonal de l’informatique, le Service de la digitalisation.

Christophe Darbellay continuera de diriger le Département de l’économie et de la formation (DEF) qui regroupe le Service administratif et des affaires juridiques de la formation, le Service juridique des affaires économiques, le Service de l’économie, du tourisme et de l’innovation, le Service de l’industrie, du commerce et du travail, le Service de l’agriculture, le Service de l’enseignement, le Service de la formation professionnelle, le Service des hautes écoles, le Service cantonal la jeunesse. La Caisse cantonale de chômage est également rattachée à ce département.

Franz Ruppen, deviendra le chef du Département de la mobilité, du territoire et de l’environnement (DMTE), composé des services suivants : Service administratif et juridique, Service de la mobilité, Service Unité territoriale III, Service des forêts, des cours d’eau et du paysage, Service de l’environnement, Service de la construction des routes nationales, Service du développement territorial et Service de la protection contre les crues du Rhône.

Mathias Reynard, prendra la tête du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture (DSSC). Il conduira le Service de la santé publique, le Service de la consommation et affaires vétérinaires, le Service de l’action sociale, le Service de la culture, le Service de protection des travailleurs et des relations du travail ainsi que le Service des poursuites et des faillites et l’Office cantonal de l’égalité et de la famille. La Caisse de compensation du canton du Valais et l’Office cantonal AI restent rattachés au DSSC.

L’organisation des remplacements à la tête de chaque département sera définie à partir du 1er mai 2021, de même que la composition des délégations permanentes du Conseil d’Etat.

Communiqueé [PDF] https://www.vs.ch/documents/529400/11031536/2021+04+01+-+Com+-+R%C3%A9partition+des+d%C3%A9partements.pdf/e7dd308e-ed3f-0fc3-0f96-357eb0e08561?t=1617291996467

Continue Reading

valais

Première rentrée d’une jeune institutrice à Ayent VS

Screen : RTS Couleurs locales

Première rentrée d’une jeune institutrice à Ayent en Valais reportage avec Pauline Gaudin dans Couleurs locales sur la RTS

Couleurs locales, c’est toute l’actualité locale en Suisse romande présentée sur le terrain. Un magazine d’information de proximité qui part chaque soir à la découverte des lieux et des gens qui font l’actualité dans vos régions.

Source : https://www.rts.ch/play/tv/redirect/detail/12445043

Continue Reading

coronavirus

Un seul conseiller d’Etat romand n’est pas vacciné, le Valaisan Frédéric Favre

Alors que les élus cantonaux ne cessent de promouvoir la campagne vaccinale, sont-ils eux-mêmes vaccinés? Selon une enquête de la RTS, seul un conseiller d’Etat romand manque à l’appel de la piqûre, le Valaisan Frédéric Favre.

Sur la quinzaine de cantons qui ont répondu aux questions de la RTS, quatre conseillers d’Etat non vaccinés ont été dénombrés. Pour les cantons romands, seul le PLR Frédéric Favre, président du Gouvernement valaisan, refuse la piqûre. Ailleurs, en Suisse, il s’agit de deux ministres tessinois et d’un élu thurgovien à l’identité inconnue.

Pour Frédéric Favre, chacun doit être libre de son choix. “Je soutiens la stratégie mise en place par le Conseil fédéral qui consiste à laisser le choix: se faire vacciner ou non. Les gens font leur propre analyse en prenant compte des divers critères tels que leur âge, leurs antécédents médicaux ou encore leur profession. Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix, mais une décision individuelle”, a expliqué par écrit l’élu valaisan.

La suite…. https://www.rts.ch/info/suisse/12409638-un-seul-conseiller-detat-romand-nest-pas-vaccine-le-valaisan-frederic-favre.html

 

Continue Reading

coronavirus

Vaccin Covid : en Valais on peut s’inscrire dès 16 ans

Vaccin Covid : en Valais on peut s’inscrire dès 16 ans

Le Valais augmente sa capacité de vaccination contre le coronavirus avec l’ouverture de nouveaux centres et avec l’engagement des pharmacies.

La vaccination contre le Coronavirus est désormais ouverte à toute la population dès 16 ans en Valais. Les personnes intéressées sont invitées à s’inscrire «dès que possible» sur le site internet dédié.

De nouveaux centres de vaccination
L’Etat du Valais indique dans un communiqué que de nouveaux centres de vaccination vont ouvrir leurs portes ces prochains jours.

Il sera possible de se faire vacciner à Sierre dès le 10 mai, à Gampel les samedis dès le 15 mai, ainsi qu’à Vouvry, Saxon et Haute-Nendaz dès le 17 mai. Les employés de la Lonza et leur famille pourront aussi se faire vacciner directement auprès de leur entreprise à Viège.

La suite… https://www.lenouvelliste.ch/news-1070594

Continue Reading

Trending